HEC Débats est une association loi de 1901 située sur le campus d'HEC Paris au 1 rue de la Libération 78350, Jouy-en Josas.

Jean-Yves Kaced et Binkady-Emmanuel Hié : Opéra-tion rêve

Le mercredi 2 octobre à 20h30, dans l’Amphi Bellon, HEC Débats aura le plaisir de recevoir, en collaboration avec le BDA d’HEC, Jean-Yves Kaced et Binkady-Emmanuel Hié, respectivement directeur général et chargé de communication de l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris (AROP). Cette conférence sera l’occasion d’échanger sur les projets à venir de l’institution, notamment le ballet de Crystal Pite, qui prendra place du 25 octobre au 23 novembre prochains dans les murs du Palais Garnier.

Véritable institution de références dans l’univers de l’opéra français, l’Opéra National de Paris existe depuis le 17e siècle, et met en scène les plus grands artistes de la discipline.

 

Dans un monde où l’opéra rencontre un certain nombre de difficultés à conquérir de nouveaux publics, et en particulier les catégories les plus jeunes de la population, il s’agit pour l’AROP d’un défi sans cesse renouvelé que de parvenir à formuler des offres attrayantes pour les potentiels spectateurs, avec toujours à l’esprit la nécessité de ne pas corrompre ce qui fait l’essence même de l’opéra et du ballet : la grâce, la rigueur, le travail.

 

Ces dernières années, l’Opéra de Paris, dont les spectacles se répartissent entre le Palais Garnier et l’Opéra Bastille, a su s’ouvrir à des œuvres moins conventionnelles, parfois expérimentales, en témoigne les récentes « Indes Galantes », mises en scène par le plasticien Clément Cogitore, et dont l’esprit baroque a pu provoquer une multitude de réactions chez les observateurs avisés et habitués à des mise en scène plus classiques. C’est qu’il est impératif pour l’institution de ne jamais se reposer sur ses acquis, et de faire feu de tout bois dans un contexte où la conjoncture économique et les décisions prises par les pouvoirs publics ne favorisent pas forcément le développement de ces formes d’art.

 

C’est pourquoi le travail quotidien de Monsieur Kaced comme de Monsieur Hié est absolument indispensable, dans la mesure où la pérennité de l’Opéra dépend en grande partie de l’efficacité de la communication menée vis-à-vis des nouveaux spectacles et ballets, et des orientations décidées par l’AROP, dont le travail consiste à s’assurer que l’aura qui entoure l’institution demeure. Nul doute donc que l’échange de ce mercredi permettra d’en savoir plus sur ce qui fait la spécificité de l’Opéra de Paris, et sur les pistes suivies par ceux qui s’occupent de son rayonnement afin de préserver cet acteur primordial du paysage artistique français et européen.

 

Et, comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, cette conférence sera aussi l’occasion pour les participants de tenter de remporter 10 places pour assister à l’avant-première du nouveau ballet de la célèbre chorégraphe Crystal Pite, le 25 octobre.

 

Alors, que vous soyez fou d’opéra, ou un simple novice curieux et qui désire en apprendre plus, n’hésitez plus et venez en Bellon Mercredi prochain à 19h30 ! Comme le veut la tradition, la conférence sera suivie d’un buffet qui sera l’occasion d’échanger de manière plus informelle avec les invités.